Parcours

 

Pascal Papini est acteur, metteur en scène et directeur pédagogique du conservatoire de théâtre d’Avignon jusqu’en mai 2007. De 2007 à 2010, il codirige le Centre Dramatique de l’Océan Indien à l’île de la Réunion. En 2010, il s’installe à Toulouse pour ouvrir le département théâtre du Conservatoire et participer à la politique de la Ville pour les théâtres et les compagnies.

Il a créé des œuvres d’auteurs contemporains, toujours en faisant un trajet avec l’auteur ou l’écriture.

Pascal Papini nous a fait découvrir Matéï Visniec, avec la création des Chevaux à la fenêtre, L’Araignée dans la plaie, Le deuxième Tilleul à gauche et Le dernier Godot, pièces qui ont été créées en 1992 au théâtre des Célestins de Lyon. En 1999, il crée Hécatombéon sur le site de Glanum à Saint Rémy de Provence.

Il nous a fait connaître Serge Valletti avec les créations de Comme il veut au festival de Vaison la Romaine, puis Le Nègre au sang au festival d’Avignon en 1990 et 1991, Balle perdue en 1994 au festival d’Avignon, et Helda Struten en 1990 à Arles.

Avec Jean-Yves Picq, il accompagne la reprise du Conte de la neige noire et crée Le Manuscrit des temps fracturés.

En 2007, c’est à nouveau un jeune auteur qu’il nous invite à découvrir, Sébastien Joanniez. Avec la compagnie des Trois Pilats, qu’il dirige et le théâtre des bambous il réalise Les lambeaux noirs dans l’eau du bain, La nuit l’ordure, Marabout d’ficelle, En bas c’est moi, Pour l’instant. En mai 2007 il prend la codirection avec Lolita Monga du Centre Dramatique de l’Océan Indien de la Réunion, et c’est en ouverture de saison qu’il créé Ouimais et Poch.

Avec Giuseppe Fava il organise autour du spectacle « Ultima Violenza », des rencontres et débats sur théâtre et démocratie, état et justice, avec des artistes, metteurs en scène, magistrats, intellectuels, etc., dans chaque palais de justice.

Il est souvent sorti du théâtre pour exploiter des lieux de mémoire comme les salles d’audience des Palais de Justice, les sites archéologiques (Vaison la Romaine, Fouilles de l’Oratoire à Avignon, île du Frioul à Marseille et Glanum), les bistrots de quartiers ou de villages avec « Un jour au fond des mers je prendrai mes vacances » de Bernard Dimey.

Pascal Papini, très attaché aux écritures contemporaines, mets scène les textes de Tabucchi, Dario Fo, les dernières éditions de Federico Garcia Lorca etc.

Il à dirigé pendant dix ans le conservatoire d’art dramatique d’Avignon, il participe avec les Chantiers Nomades à une dizaine de stage sur la transmission du théâtre. Il inscrit dans ses formations un travail constant sur les auteurs d’aujourd’hui.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s